Comment se déroule un accouchement par césarienne ?

26-Mar-2019

 

 

La césarienne est une intervention chirurgicale qui permet de faire accoucher une femme en pratiquant une incision dans l’abdomen et l’utérus.

 

 

Pourquoi faire une césarienne ?
 
  • présentation anormale de l’enfant
  • localisation anormale du placenta 
  • grossesse multiple
  • enfant de poids très élevé
  • problèmes pendant la grossesse
  • antécédent de césarienne pour une précédente grossesse (bien qu’un accouchement par voie basse soit possible dans la plupart des cas)
  • infection de la mère par certains virus comme le VIH (la césarienne permet de ne pas contaminer le bébé)
  • certains antécédents obstétricaux (rupture utérine, dystocie des épaules compliquée, cicatrices utérines compliquées, etc.)
 
 
 
 
 
 
Comment l'opération se déroule ?
 

La césarienne se pratique sous anesthésie, le plus souvent loco-régionale (anesthésie péridurale) et plus rarement sous anesthésie générale.

 

Elle consiste à inciser la paroi abdominale et l’utérus afin d’extraire le bébé et le placenta.

 

L’incision se fait de façon horizontale juste au-dessus des poils pubiens et l’enfant est retiré par cette ouverture. Dans certains cas, une aide instrumentale (forceps, ventouse) est nécessaire pour faire sortir le bébé.

 

Lorsqu’elle est programmée, on demandera à la patiente, avant l’opération :

 

  • de retirer ses bijoux et toute trace de vernis à ongles
  • de se raser le pubis (peut être fait par l’équipe médicale)
  • de prendre une douche (avec un antiseptique iodé)
  • d’enfiler une tenue pour le bloc (blouse et charlotte)

 

Une fois au bloc opératoire, une perfusion et une sonde urinaire sont posées et l’anesthésie est réalisée.
 

Un champ stérile (drap) est installé pour que la femme ne puisse pas voir l’intervention.

 

 

 

 

 

 

Selon l’équipe médicale et les circonstances (urgence ou non), le père ou l’accompagnant(e) pourra être présent au bloc opératoire.

 

Après extraction du bébé, l’incision est suturée (ou agrafée) et la mère est placée sous surveillance pendant environ 2 heures pour s’assurer qu’il n’y a pas de complications.

 

La sonde urinaire et la perfusion intraveineuse sont généralement laissées en place pendant quelques heures.

 

Dans certains cas, il lui est possible de garder son bébé avec elle, en peau à peau, mais le plus souvent, dans la plupart des maternités, le bébé ne lui est pas donné immédiatement.

 

 

 

 

Est-ce-que cela fait mal ?

 

Qui dit opération chirurgicale dit effets indésirables. Et comme toute intervention, la césarienne n'échappe pas à la règle :

 

Il y a inévitablement des douleurs post-opératoires mais elles sont variables en fonction des personnes. Habituellement, les douleurs s'estompent au bout d'une semaine, sauf dans le cas d'une césarienne difficile, hémorragies, infections etc.

 

La cicatrisation quant à elle, n'est pas censée entraîner de fortes douleurs. Dans ce cas, et si ces dernières persistent, il faut aller consulter car elles sont synonymes d'infections ou d'anomalies.

 

D'un point de vue plus global, il faut savoir que la césarienne fragilise l'utérus, augmente le risque de placenta accreta (mauvaise insertion du placenta dans l'utérus), de phlébite et d'hémorragie durant l'intervention, et influe sur de futures allergies et diabète de l'enfant.

 

 

 
 
Partager sur Facebook
Please reload

Posts à l'affiche

Que fait bébé dans le ventre de sa mère ?

August 18, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

June 21, 2019