Traitement ostéopathique pour la femme enceinte

9-Apr-2017

 

 

Nausées, insomnies, douleurs dorsales, sciatiques, brûlures d’estomac, hypersalivation, maux de tête, la liste des petits soucis de la grossesse soulagés par l’ostéopathie est longue.

 

Longtemps mal connue et assimilée au traitement des problèmes des os, l'ostéopathie a rejoint le club des préparations à l’accouchement.

 

Médecine manuelle qui traite le corps dans son ensemble, elle soulage les maux liés à la grossesse par ses bienfaits psychologiques et physiologiques sur la femme enceinte.

 

De nombreuses futures mamans, qui ont consulté auparavant pour des pathologies liées au dos, n'hésitent pas à laisser les mains expertes de leur ostéopathe manipuler leur corps en plein changement.

 

 

 

L’ostéopathie permet d’atténuer les problèmes de congestion veineuse au niveau du petit bassin et d’agir sur la sphère circulatoire dans son ensemble : jambes lourdes ou hémorroïdes.

D'autres enfin consultent directement pour préparer leur accouchement en améliorant la mobilité des articulations ostéo-ligamentaires du petit bassin mais également d’arriver le jour « j » dans les meilleurs conditions possibles.

 

 

La majorité des visites chez ce praticien se déroulent aux alentours des septième et huitième mois et les causes sont en général les problèmes de cambrure, liés au poids du bébé qui bouleverse la posture mais aussi à l’élasticité des tissus qui augmente pendant la grossesse. 

Pour certaines femmes enceintes, le corps s’adapte difficilement à ces changements, et l'objectif est de trouver les blocages et déséquilibres; pour cela il faut aborder la future maman dans sa globalité, en tenant compte de chaque information ostéo-articulaire, viscérale et crânienne.

 

 

Le point fort de l'ostéopathe est son regard global sur la femme enceinte. 

L'ostéopathie permet de soulager les petits et gros soucis quotidiens de la future maman, mais son efficacité offre aussi une préparation sereine à l’accouchement. Travailler sur le bassin pour une ouverture plus aisée lors de l'accouchement et réduire ainsi les risques d'épisiotomie ou solliciter le périnée sont les priorités pour aider la femme pendant son accouchement.

Trois types de manipulations permettent de soulager et de rééquilibrer l'organisme de la future maman. Articulaires, viscérales et crâniennes, chacune d’elles ont des effets bénéfiques sur la préparation à l'accouchement.

 

 

 

Et après l'accouchement…
 

Quinze jours après la sortie de la maternité, l'ostéopathie est une aide précieuse. Les distensions au niveau du basin, ou même les relâchements du périnée entraînent bien souvent des douleurs lors des rapports sexuels et c'est une raison pour laquelle les couples viennent consulter.

 

Les petits bobos provoqués lors d'un accouchement difficile, avec l'utilisation de forceps ou de spatules, peuvent également être traités par des manipulations spécifiques de l'ostéopathe, avec dans certains cas la participation d'un kinésithérapeute , ou d’une sage-femme  pour un résultat optimal des muscles du bassin , notamment du périnée .

 

Pendant les accouchements rapides, les contractions sont très fortes et elles provoquent de nombreux traumatismes pour le bébé. Les cas de têtes et de visages déformés sont alors plus nombreux. On retrouve ainsi des compressions des os du crâne du bébé ayant pour conséquence un torticolis congénital,des pleurs inexpliqués,des troubles du sommeil,des coliques…

 

Les résultats obtenus pour la maman et bébé peuvent être spectaculaires. Les ostéopathes apportent un bien être qui mériterait d’être davantage exploité dans les maternités.

 

 

 

 

 

Pour de plus amples informations, n'hésitez pas à téléphoner à votre ostéopathe Jennifer ROFFIDAL au

06 58 00 88 55 ou par mail à roffidal@gmail.com. 

Vous pouvez également visiter la page Facebook : https://www.facebook.com/roffidalosteopathe/

Ostéopathe à Coignières proche Maurepas / Plaisir / Elancourt / Trappes

 

 

 

Partager sur Facebook
Please reload

Posts à l'affiche

Que fait bébé dans le ventre de sa mère ?